Complexe d’abandon


Complexe-d'abadonRoselyne est une jeune femme heureuse : elle attend un bébé, un enfant de l’amour ; son conjoint est manifestement très amoureux : ils font construire une maison et ont de beaux projets ensemble. Aucun nuage à l’horizon.

 

Et pourtant…elle ne peut résister à une peur panique : être abandonnée avec son enfant. Cette crainte n’a aucune raison d’être, elle le sait, mais elle ne peut s’en débarrasser. En fait ce complexe d’abandon vient de son enfance. Sa mère est décédée accidentellement le jour de son 5ème anniversaire. Son père, dévasté par le chagrin, n’a pas réussi à lui dire que sa maman était morte et qu’elle ne la reverrait jamais. Il lui fait croire qu’elle était partie s’occuper d’autres enfants puisqu’elle était puéricultrice ! Elle a donc passé des années à se demander de quoi elle était coupable pour que sa mère l’abandonne le jour de son anniversaire et préfère s’occuper d’autres enfants plutôt que d’elle et de sa petite soeur !

Sa mère était puéricultrice, son conjoint est pédiatre et sa date de naissance correspond à la date de décès de sa mère : quand elle a compris qu’elle reportait inconsciemment sur lui la douleur de son enfance, elle s’est libérée de sa peur et a pu vivre une grossesse sereine.

→ Histoires vécues